Le cours de Microeconomie 2 a pour objet l étude de comportement du producteur et les théories y afférentes. 

Objectif du cours

• Acquérir les compétences méthodologiques

nécessaires à l’exploitation de données économiques

d’un territoire donné

• Développer l’aptitude des étudiants à construire un

raisonnement structuré sur un espace géographique

• Maitriser les concepts de base de l’analyse territoriale

• Etre en mesure d’appliquer les outils à une situation

concrète en utilisant ses connaissances géographiques,

historiques et patrimoniales dans une optique de

développement durable


 La problématique de l’organisation territoriale vise à assurer, sur un espace de type macro-économique représenté par l’Etat, une sorte de bonne intelligence entre tous les espaces de niveau inférieur qui y gravitent, l’objectif étant qu’ils s’inscrivent dans un partenariat gagnant-gagnant profitable à tous.

 En Algérie, se pose la problématique des verrous institutionnels  qui enchaînent les initiatives territoriales, verrous qui ont pour noms wilayas, daïras, ou même communes dans la mesure où ce cadre se révèle souvent trop étroit pour se prévaloir de la moindre pertinence  économique.

  La question est donc de savoir si, dans cet espace référentiel qu’est l’Algérie, ces entités de type wilayadaïra et commune, nonobstant les différences institutionnelles et structurelles qui les caractérisent, peuvent, sous réserve que l’organisation territoriale dans laquelle elles s’insèrent soit « pertinente », ne pas s’opposer entre elles mais au contraire, vont tendre à maximiser leurs complémentarités et à dépasser leurs différences…


 consommation constitue la composante essentielle de la demande globale. Il ne s’agit pas de la consommation intermédiaire effectuée par les entreprises, mais de la consommation finale des ménages et des administrations publiques en matière des biens et des services. Dans notre chapitre, la consommation effectuée par les administrations publiques est supposée exogène (constante). On va se baser seulement sur la consommation des ménages.

Dans ce chapitre nous supposons pour un ménage que la relation entre la consommation et le revenu disponible courant est croissante. Tout accroissement du niveau de revenu disponible permet une augmentation des dépenses de consommation. Par la suite, nous mettons l’accent sur la théorie de l’arbitrage entre la période présente et celle à venir connue par la théorie de l’arbitrage inter temporel.