• Ce cours aborde les aspects numériques liés à la gestion numérique du contact-frottement au cours de la résolution éléments-finis des problèmes thermomécaniques.

    Auto-inscription
  • Nous présentons dans ce cours une méthode de résolution d'un problème mécanique utilisant une méthode de longueur d'arc. Cette méthode se caractérise par l'introduction, au cours de la phase de résolution des équations d'équilibre, d'une nouvelle variable appelée longueur d'arc. Cette dernière définie un domaine géométrique centré sur le dernier point convergé. Cette technique est essentiellement employée dans les problèmes de flambement de structures et ceux décrivant la dégradation des matériaux en cours de déformations.

    Auto-inscription
  • Ce cours est consacré à la présentation des aspects numériques liés à la résolution numérique de problèmes thermomécaniques. Une description de la discrétisation spatiale éléments-finis du Principe des Puissances Virtuelles (PPV) est d'abord donnée. Puis nous présentons les schémas de résolution Statique Implicite (S.I.) et Dynamique Explicite (D.E) dans le cas d'un problème mécanique ainsi que le schéma Dynamique Explicite Séquentiel (D.E.S.) dans la situation d'un problème thermomécanique couplé. Nous rappelons ensuite deux méthodes de discrétisations temporelles.

    Auto-inscription
  • La mécanique de la rupture des matériaux est une science qui a pour but de prévoir et prévenir l’apparition et la propagation de fissures dans les structures. Son essor a été possible grâce au développement des industries de pointe telles que l’aéronautique et le nucléaire. Elle est généralement subdivisée en deux sous-disciplines : la mécanique de la rupture fragile et la mécanique de la rupture ductile. Le but de ce cours est de décrire les mécanismes physiques qui gouvernent la rupture ductile des métaux, ainsi que quelques modélisations possibles de ce phénomène.

    Auto-inscription
Sauter Navigation

Navigation

    • Cours

      • Cours de Génie Mécanique